Quel cursus privilégier pour devenir opticien ?


14 novembre 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Vie pratique



Les opticiens ont un rôle important puisqu’ils vous permettent d’optimiser votre vue surtout lorsque celle-ci est défaillante. Ils vous apportent des solutions intéressantes, mais, pour vous épauler, ils doivent suivre un cursus spécial. 

Délivrer des lunettes selon les directives des ophtalmologues 

Il sera nécessaire de se diriger vers une école optique proche de Nantes, Lyon ou Marseille, le lieu dépend de votre habitation. Ces professionnels sont importants, car ils sont les seuls à être en mesure de vous délivrer des verres correcteurs ou encore des lentilles de contact. Ils doivent certes respecter les prescriptions des ophtalmologues, mais ils doivent suivre une voie particulière s’ils souhaitent travailler dans une boutique. 

Un bac +2 vous permet d’exercer une profession d’opticien 

Les personnes intéressées ne devront pas spécialement se focaliser sur des études en lien avec la santé, il suffit de préparer un baccalauréat professionnel optique lunetterie. Généralement, trois années sont nécessaires pour devenir un opticien, mais une mention doit tout de même être apportée. Avec ce diplôme, vous ne pourrez pas vous lancer dans votre propre business, ce qui peut être un frein considérable si vous avez quelques aspirations professionnelles. Dans ce contexte, le BTS opticien lunetier sera davantage adapté puisque vous aurez entre les mains un bac +2. 

Quelques diplômes supplémentaires pour vous améliorer 

Pour que le confort soit réellement au rendez-vous, il peut être judicieux d’effectuer une formation en alternance. Vous pouvez continuer vos études avec une licence professionnelle des Sciences et de la Vision, un diplôme universitaire d’optique physiologique et optométrie ou encore un MST de l’optométrie. Le choix dépend généralement de vos envies futures, car tous les diplômes ne donnent pas accès aux mêmes possibilités. Le monde des lunettes est particulièrement important, il permet à des personnes dont la vue est déficiente de retrouver un certain plaisir. 

Commentaires