Comment choisir un VAE ou un VTTAE ?


26 janvier 2024 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Loisirs



La popularité croissante des vélos à assistance électrique (VAE) et des VTT à assistance électrique (VTTAE) tient à de nombreux avantages qui sont très appréciés par les amateurs de cyclisme. En l’absence de certaines informations spécifiques sur ces engins, il peut être délicat de se décider quand l’on décide de louer ou d’acheter l’un de ces vélos. Découvrez comment dénicher le vélo électrique parfait selon vos besoins.

Tenir compte d’un point essentiel : l’usage prévu pour votre vélo électrique

Avant d’explorer les caractéristiques techniques et les spécificités des modèles disponibles, commencez par définir clairement l’usage que vous prévoyez pour votre vélo électrique. Si vos trajets sont principalement urbains, avec des déplacements quotidiens ou des balades en ville, un VAE standard pourrait être l’option idéale. En revanche, si vous avez l’intention de vous aventurer sur des sentiers de montagne, à travers des chemins plus accidentés, un VTTAE doté de caractéristiques tout-terrain est un choix plus judicieux pour répondre à vos besoins. S’il vous offre la possibilité d’acheter certains des meilleurs modèles disponibles aujourd’hui sur le marché, ce magasin de VAE et VTTAE est aussi une excellente adresse si vous souhaitez simplement louer un de ces vélos pour une utilisation ponctuelle.

A lire également : 3 raisons pour lesquelles le Diamond Painting est un loisir créatif enrichissant pour tous les âges et tous les niveaux de compétence

De manière plus spécifique, voici quelques critères qui vous serviront à choisir le vélo qui convient pour votre besoin de location ou d’achat.

  • La puissance du moteur et son autonomie : ces points définiront la liberté dont vous jouirez et la vitesse avec laquelle vous pourrez parcourir vos trajets urbains. Une puissance moyenne peut bien convenir pour les trajets en ville, mais il est mieux de viser le maximum si vous empruntez souvent des terrains irréguliers.
  • Votre budget est un point déterminant, étant donné que les VTTAE s’avèrent plus onéreux que les simples VAE.
  • Le système d’assistance offert par le moteur électrique définira l’effort qu’il vous faudra fournir. Une assistance constante ou proportionnelle à l’effort du cycliste : il faudra choisir entre ces deux possibilités.
  • Il faudra enfin vous assurer de faire un essai pour vérifier le confort de conduite. Les suspensions, la structure du cadre du vélo ou encore les pneus participeront à sublimer votre expérience de conduite. Si les VTTAE possèdent en règle générale des suspensions plus solides.

En parallèle : 3 raisons pour lesquelles le Diamond Painting est un loisir créatif enrichissant pour tous les âges et tous les niveaux de compétence