Améliorer les services de santé est possible


20 décembre 2019 Facebook Twitter LinkedIn Google+ High-tech



Aujourd’hui nous pouvons compter, en France, sur un système de santé extraordinaire. Chaque patient peut se voir prodiguer des soins par des spécialistes, et l’on soigne certaines maladies de mieux en mieux. La mortalité due au cancer, par exemple, recule en permanence, et c’est vrai pour d’autres affections. Les recherches ont permis de faire des avancées extraordinaires, depuis la moitié du vingtième siècle. Elles ont permis de mettre eu point de nombreux traitements, ainsi que de nouveaux médicaments, qui nous offrent désormais une espérance de vie plus longue. De plus les technologies ont évolué, les diagnostics sont plus poussés et la prévention y a beaucoup gagné.

Le rôle de la télémédecine

Là où l’on pourrait encore améliorer les choses, c’est dans la prise en charge de patients qui vivent loin des centres de santé, loin des hôpitaux et qui n’ont que peu de praticiens autour d’eux. C’est en cours, avec la télémédecine grâce à Acetiam notamment, qui se fait fort de proposer de nouvelles solutions, avec l’idée que demain, la médecine à distance devrait être généralisée sur tout le territoire français. Nombreux sont les habitants des zones rurales qui n’attendent que cela, eux qui se sentent parfois encore trop isolés dans leurs petites maisons, loin des centres urbains.

La médecine pour tous

Les médecins qui interviennent dans les agglomérations rurales et qui parcourent des kilomètres, d’un village à un autre, pour rendre visite à leurs patients, eux aussi se sentent parfois bien seuls. Une télémédecine plus développée pourrait leur permettre d’avoir des relations plus étroites avec des hôpitaux, des chirurgiens en particulier, mais aussi de nombreux spécialistes – podologues, rhumatologues, dermatologues… – pour le bien de leurs patients. De plus ils auraient la sensation de fournir un meilleur travail, ce qui leur donnerait encore plus d’énergie pour faire tout ce qu’ils ont à accomplir. Le bien-être du médecin aussi est important, si l’on veut qu’il soigne bien tout le monde.