Le hoverboard pour aller au travail : bonne ou mauvaise idée ?


26 avril 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Style



L’essor des appareils de mobilité urbaine

Depuis quelques années, de nombreux appareils comme des hoverboards et des trottinettes électriques viennent dans le paysage urbain. Utilisé
pour le loisir ou comme mode de transport quotidien, ils sont partout et prolifèrent sur les trottoirs et les routes. De nombreux consommateurs se posent la question d’en acheter un ou non pour se rendre au travail.
Voici quelques éléments de réponse

Une autonomie raisonnable

La plupart des hoverboards ont une autonomie permettant de parcourir une vingtaine de kilomètres. Cela veut dire que si vous habitez à moins de
10 kilomètres de votre lieu de travail, vous pourrez faire l’aller-retour sans problème et sans le recharger au préalable. Au-delà il faut être capable de le recharger sur le lieu de travail. En règle générale, les possesseurs de skateboards électriques qui vont au travail ont une distance travail domicile de quelques kilomètres seulement.

Dans le meme genre : Conseils pour bien choisir sa décoration design

Plutôt adapté au milieu urbain

Le hoverboard est plus pratique à utiliser en centre-ville, car les terrains sont moins accidentés. En effet, le hoverboard n’est pas forcément adapté à faire du tout-terrain, même s’il peut franchir des petits obstacles. Il vaut donc mieux habiter en ville, et travailler en ville pour l’utiliser sur le trajet du travail.

Trottoirs et voies praticables

Il faut penser à bien repérer le parcours pour s’assurer que vous pourrez utiliser en sécurité votre hoverboard sur tout le trajet. Il faut pour cela des voies dédiées, et des trottoirs car aujourd’hui un utilisateur de hoverboard est assimilé à un piéton. Il faut néanmoins être vigilant sur les trottoirs car le hoverboard peut atteindre autour de 15km/h. S’il y a des parties de votre trajet qui n’ont pas de trottoir, il n’est pas recommandé d’aller au travail en hoverboard.
L’utilisation sur route peut être délicate de part la vitesse des voitures qui passent.

A voir aussi : Même le sweat peut être personnalisé selon vos envies

La météo

Côté météo, pas vraiment de souci à se faire car le hoverboard résiste bien à l’eau, que ce soit de la pluie ou des flaques. C’est donc plutôt votre
tolérance qui vous fera choisir si vous souhaitez affronter une averse pour aller au travail en skateboard électrique 🙂

La plupart des utilisateurs de hoverboards optent pour une protection complète et ample contre la pluie comme un poncho pour éviter d’être trempé en arrivant au travail.

L’usure

Les hoverboards sont des appareils robustes, conçus pour pouvoir parcourir de nombreux kilomètres. De plus, l’essor des ces appareils permet d’avoir des services de plus en plus qualitatifs. De nombreux vendeurs proposent une garantie de 2 ans pour leurs appareils, et il est également facile de trouver les pièces détachées pour effectuer des réparations au-delà. Globalement, une utilisation simple sur terrain non accidenté ne devrait pas poser de problème et devrait vous permettre de profiter de l’appareil pendant plusieurs années.

Conclusion

En conclusion, nous vous conseillons de bien prendre en compte la typologie de votre trajet domicile-travail, et de bien projeter le parcours que vous souhaiteriez faire avant de vous décider à utiliser un hoverboard pour aller au travail. Si tout est ok, vous pourrez profiter de ce merveilleux mode de locomotion, écologique et agréable à utiliser.

Bons trajets !

Comments